thewalkingdead

The Walking Dead : critique sur l’horror fiction par excellence

Les fans d’œuvres apocalyptiques ont trouvé une véritable mine d’or dans The Walking Dead. Loin de connaitre la crise qui frappe d’autres séries de plein fouet, le titre made by AMC continue son bonhomme de chemin. Souvent accusée de surexploiter les intrigues, l’adaptation semble également s’éloigner des éléments qui ont fait son succès. Si beaucoup disent que cette série aurait dû prendre fin il y a longtemps, d’autres espèrent encore que l’arc narratif puisse évoluer et prendre de meilleures résolutions. Alors, the Walking Dead en vaut-il le coup ?

the-walking-dead

Une marque à part entière

Pour ceux qui auraient zappé l’info, The Walking Dead est une adaptation télé d’un comic du même nom. Si tous les fans de la série ont commencé à la regarder sans connaitre la version imprimée, le succès des premières saisons ont vite incité cette fandom à la lire. L’histoire reprend les grandes bases du survival horror, avec une bonne dose de psychologie qui vient approfondir les personnages.

En plus de la version télévisée, le comic book a aussi inspiré des jeux vidéo, des goodies par milliers, et d’un jeu de société tripant et on l’espère pourquoi pas une machine à sous en ligne à effigie de nos héros préférés. En quelques années, le titre est devenu une des marques les plus rentables de sa catégorie, devançant les gros poissons de la télé. Il n’est donc pas étonnant que les scénaristes s’évertuent à offrir de nouveaux épisodes ! Malgré certains puristes qui regrettent les différences marquées entre la BD et la série, cette dernière continue de défrayer la chronique.

the-walking-dead-fans

Des morts à la pelle et un rythme peu engageant

Les réalisateurs de The Walking Dead sont doués pour jouer avec les sentiments des spectateurs. Après avoir mis les bouchées doubles pour rendre un personnage attachant, ils n’ont aucune pitié à le tuer de la pire des manières. Un vrai calvaire pour les fans qui en oublient presque l’aspect rebutant/flippant/cauchemardesque des zombies qui sont partout.

C’est bien ce qui a fait la force de Walking Dead, car on ne sait jamais à l’avance qui va laisser sa peau dans les prochains épisodes. Un jeu de psychose qui donne mal au ventre au plus sensible, et qui vient compléter les frayeurs données par les poursuites infernales contre les morts-vivants. La sauce prend rapidement, mais le rythme des évènements devient trop répétitif au fil des saisons. Aucune innovation, les mêmes éléments avec quelques variantes partout… un épisode se déroule (presque) toujours de la même façon, avec une intensité variable.

De l’ennui sous couverture de drames

Tout le monde s’accorde à dire que l’intérêt de The Walking Dead est d’être une des séries les plus gores de son époque. Passant loin devant ses concurrents qui n’exploitent que légèrement le thème de l’horreur, la série n’a pourtant pas que de bons épisodes à son actif. Si vous la suivez depuis ses débuts, vous avez sans doute remarqué que des épisodes soporifiques se glissent entre ceux plus intenses. Un choix scénaristique qui ne plait pas toujours, et qui a pour conséquence de rendre la série ennuyeuse sur les bords.